Accueil >> Perte de poids >> De l’acuponcture pour la perte de poids

De l’acuponcture pour la perte de poids

Αcuponcture et la perte de poidsL’acuponcture est utilisée depuis des centaines d’années dans la médecine chinoise et orientale comme thérapie complémentaire. Elle est basée sur l’idée que le QI du corps (énergie vitale) circule dans le corps dans des canaux appelés méridiens.

Lorsque ces canaux se bloquent, diverses maladies et douleurs apparaissent dans le corps. L’acuponcture consiste en l’introduction de fines aiguilles à des points précis du corps afin de débloquer les méridiens, permettant au QI de s’écouler. Les années 1960 voient se propager l’acuponcture dans les pays occidentaux où elle est jusqu’à maintenant utilisée en tant que thérapie complément aux traitements conventionnels.

Dans ce même contexte, au cours de ces dernières années, il y a eu une augmentation de l’utilisation de l’acuponcture auriculaire pour aider à la perte de poids. L’acuponcture auriculaire consiste à piquer avec des aiguilles d’acuponcture le lobe de l’oreille en des endroits précis, cette partie du corps est plus précisément ciblée parce que l’on croit que l’oreille externe représente l’ensemble du corps. Le fait donc de stimuler des points clés avec des aiguilles et d’y insérer des aimants aiderait à supprimer l’appétit et à stimuler le métabolisme.

L’utilisation de l’acuponcture auriculaire pour aider à la perte de poids est depuis devenue un sujet très controversé, d’autant plus qu’il y a eu de nombreuses recherches dont certaines sont pour, tandis que d’autres, sont contre.

Cela amène à la question cruciale qui est de savoir si l’acuponcture aide réellement à la perte de poids.

Des chercheurs de l’Université Kyung Hee de Séoul en ont étudié l’effet sur 91 adultes en surpoids répartis en trois groupes. Les participants des trois groupes ont été soumis à des régimes stricts, ceux du premier groupe ont eu cinq points d’acuponcture, ceux du deuxième groupe n’en ont eu qu’un point, mais en se concentrant sur le point prétendu relatif à la faim dans l’oreille (celui qui est censé responsable de la suppression de l’appétit) et ceux du troisième groupe n’ont eu qu’un Placébo.

L’étude a eu un taux d’abandon élevé, avec près d’un tiers des participants abandonnant avant la fin de l’étude (dont 15 étaient dans le groupe Placebo). Cela s’explique par l’imposition d’un régime alimentaire strict et par le fait que le groupe placébo a eu plus de mal à gérer sa faim.

La recherche a montré qu’il y avait des preuves soutenant que l’utilisation de l’acuponcture tant à cinq points qu’à un seul point a augmenté les chances de perte de poids chez les participants, avec une baisse de l’indice de masse corporelle (IMC) de 6 % et de 5,7 % respectivement.

Bien qu’il y ait eu des recherches et beaucoup de preuves anecdotiques soutenant l’idée voulant que l’acuponcture aide à la perte de poids, comme l’on peut s’y attendre, cette idée n’a pas manqué de soulever quelques critiques. Certains médecins de renom ont rejeté l’acuponcture en la considérant comme n’étant qu’un autre effet placébo.

Pour d’autres, la recherche est loin d’être une preuve réelle. Une étude a comparé deux groupes de femmes obèses, l’une ayant eu une véritable acuponcture auriculaire, l’autre ayant reçu une version simulée.

La recherche n’a trouvé absolument aucune différence entre les deux groupes en matière de perte de poids.

D’autres études ont également constaté qu’il n’y avait aucune différence entre plusieurs groupes où les participants de l’un d’eux ont eu de l’acuponcture auriculaire. C’est ce qui a fait qu’il y ait plus de doutes sur son efficacité.

Même les organisations dont vous vous attendez à ce qu’il y ait un appui à cette idée n’ont pas dit que l’acuponcture auriculaire aide à la perte de poids. Le British Acupuncture Council, ou Conseil britannique de l’acuponcture, soutient que les causes du gain de poids dans le monde occidental ne sont pas nécessairement attribuables à des déséquilibres corporels selon une perspective orientale, et si l’acuponcture pouvait donner de résultats dans ce domaine, ce ne serait certainement pas réalisable du jour au lendemain.

Ils mettent en garde contre la perte de poids dramatique où le corps aurait du mal à suivre le rythme du changement. Ils ont constaté que l’acuponcture pourrait être utilisée plus comme un soutien sans que l’individu néglige ses efforts de perte de poids, notamment une alimentation saine et un programme d’exercices physiques réguliers.

Ils ont constaté que si elle est utilisée pour favoriser l’engagement et la motivation, les résultats finaux seraient plus bénéfiques, que ce soit comme un résultat direct de l’acuponcture ou non.

Après tout, l’acuponcture auriculaire peut-elle aider à la perte de poids ? Il serait sage de dire que le verdict n’est pas encore tombé. Cependant, le fait qu’il y ait eu des résultats mitigés signifierait que l’idée mérite d’être traitée avec plus d’acuité.

Toutefois, cela ne veut pas dire que l’acuponcture auriculaire n’est pas bénéfique puisqu’elle peut être utilisée comme une thérapie complémentaire aux efforts de perte de poids traditionnels, en particulier l’exercice et l’alimentation saine. Il n’en demeure pas moins qu’il faut faire davantage de recherches pour que l’idée puisse être acceptée par plus de médecins et que les résultats doivent être plus clairs pour qu’il y ait des réponses définitives à cette question.