Accueil >> Articles >> Alimentaires émotionnelles

Alimentaires émotionnelles

fruits ou donutL’alimentation émotionnelle peut parfois être décrite comme une fille qui commence à manger n’importe quand pour oublier que son amour, qu’elle l’aimait très fort, l’a quittée. Bien qu’une telle situation puisse parfois paraître drôle et caricaturiste, sachez que cela arrive souvent.

Beaucoup de gens souffrent réellement de ce qu’on appelle « l’alimentation émotionnelle » pour beaucoup de raisons. Quant à vous, si vous avez vécu la même situation ou des situations pareilles, alors vous seriez heureux de savoir qu’il existe des moyens pour lutter contre cette habitude malsaine que vous pourriez avoir malgré vous.

Qu’est-ce que le fait de manger sous l’effet de l’émotion?

Manger sous l’effet de l’émotion (ou encore : manger ses émotions) signifie en fait le fait de se tourner vers la nourriture pour espérer trouver un peu de réconfort. La plupart du temps on n’a pas vraiment faim, mais le fait de grignoter un paquet de chips et de se jeter sur un pot de crème glacée semble être réconfortant, surtout lorsque l’on est ennuyé, anxieux, frustré ou stressé.

Cependant, cela n’est qu’un soulagement provisoire. L’alimentation émotionnelle peut aussi conduire à la suralimentation et au gain de poids. On dit que 75 % des personnes qui souffrent d’une alimentation émotionnelle sont très sensibles sur le plan émotionnel. Cependant, cela n’est pas vraiment inquiétant, puisqu’il existe de nombreuses solutions pour y remédier.

Quelques raisons pour lesquelles vous pourriez être amené à manger sous l’effet de l’émotion:

Il y a un tas de raisons qui pourraient expliquer pourquoi les gens se tournent vers une alimentation émotionnelle. Une de ses raisons serait, tout simplement, qu’ils ne sont pas conscients qu’ils le font. Deuxièmement, certaines personnes pourraient se sentir réconfortées à l’idée de manger presque tout le temps, et plus on mange, plus on devient heureux.

Une alimentation émotionnelle peut aussi être due à l’incapacité à faire face à des problèmes d’ordre émotionnel ou relationnel.

Une autre raison de manger sous l’effet de l’émotion est que l’on pourrait éprouver un sentiment de haine envers soi-même ou une faible estime de soi. Tout cela ne fait qu’aggraver ce problème et le rendre encore plus difficile à résoudre, la perception négative de soi-même est très probablement l’une des raisons pour lesquelles une personne pourrait croire trouver refuge dans une alimentation émotionnelle.

Comment mettre fin à une alimentation émotionnelle?

C’est possible de mettre fin à une alimentation émotionnelle. L’un des moyens pour y parvenir, c’est de tenir compte de ce qui suit :

Soyez conscient de ce que vous mangez

jeune fille écrit dans son journal

Cela signifie que vous devez vous rappeler de tout ce que vous avez vécu comme événements dans votre vie et qui vous ont amenés à vous tourner vers une alimentation émotionnelle. Un journal intime vous aidera à vous vous en rappeler et à en tenir compte. Pourquoi voulez-vous manger ? Avez-vous vraiment faim ? Si oui, sur une échelle de 1 à 10, à quel point avez-vous faim ? Si vous vous posez des questions comme celles-ci, vous allez réussir à identifier les déclencheurs de votre alimentation émotionnelle.

Faire autre chose, au lieu de manger, serait une excellente idée

Lorsque nous sommes stressés, il n’est pas surprenant que nous cherchions de quoi nous réconforter, mais dans la plupart des cas nous trouvons qu’un délicieux gâteau ou une crème glacée fera bien l’affaire. Si vous aimez manger de la malbouffe, alors la meilleure façon de vous en passer est de la remplacer avec de la nourriture saine ou avec autre chose qui soit à la fois réconfortante et occupante.

Cela pourrait être une bonne tasse de café ou de thé, des collations saines et légères telles que le grignotage de quelques minicarottes ou d’une salade fraîche et saine et même un bon vieux massage du dos de deux minutes.

Si vous voulez mettre carrément fin à votre alimentation émotionnelle, vous pouvez commencer à faire des exercices physiques quotidiennement. Vous pouvez aussi réduire votre apport calorique en consommant moins d’aliments riches en glucides.

Rappelez-vous que plus vous mangez de la malbouffe, plus vous serez déprimé. Essayez donc de manger sain et de trouver d’autres solutions pour soulager votre stress. Plus important encore, faites des exercices physiques ! Cela vous aidera sur le long terme.