Accueil >> Santé >> Utiliser l’indice glycémique pour une alimentation saine

Utiliser l’indice glycémique pour une alimentation saine

Femme vérifiant le sangDe nos jours, si l’on veut chercher ce qui pourrait nous permettre d’avoir une bonne santé et ce que nous devrions manger et ne pas manger pour y parvenir, on se perd facilement dans la confusion à cause du tas d’informations que l’on rencontre quotidiennement et qui, à notre insu, exercent une grande influence sur nos choix et décisions. Il y a beaucoup d’informations correctes, mais il y a autant de désinformations, et c’est ce qui nous met facilement dans la confusion.

Si vous êtes quelqu’un qui aime bien manger pour rester en bonne santé, il est important de savoir que vous pouvez facilement suivre un « régime alimentaire sain » lorsque vous comprenez, ne serait-ce, que peu de choses sur votre chimie corporelle. Pour comprendre ce qui vient d’être dit, vous devez apprendre à évaluer la valeur nutritive des aliments que vous consommez. Pour savoir avec confiance ce qu’il faut manger, il faut savoir pourquoi.

L’importance de l’indice glycémique

Une des premières choses dont il faut tenir compte quand vous faites vos choix alimentaires, c’est la façon dont chaque aliment affecte les taux de glycémie et d’insuline dans votre corps. Cela est devenu une chose incontournable non seulement pour les diabétiques, mais aussi pour tout le monde, et ce, à cause de la surconsommation d’aliments facilement disponibles qui sont trop chargés en sucres ajoutés.

Les aliments qui n’ont pas d’effets néfastes sur notre glycémie aident à équilibrer nos humeurs et nous apportent de bonnes quantités d’énergie qui nous permettent de maintenir un poids idéal.

Le problème qui se pose maintenant, c’est : comment pourrions-nous évaluer l’ampleur de l’impact d’un tel ou tel aliment sur notre glycémie ? Voilà pourquoi nous devons comprendre ce qu’est « l’Indice glycémique ».

Définiton de l’indice glycémique

L’indice glycémique ou IG mesure l’impact des glucides sur notre taux de glycémie. Les glucides qui ont un « IG élevé » sont ceux qui sont trop facilement digérés et qui libèrent rapidement le glucose dans notre flux sanguin.

L’indice glycémique est un outil très utile pour faire la distinction entre « les bons et les mauvais » glucides, ou plus précisément, entre les glucides complexes et les glucides simples.

Les bons glucides sont des glucides « faiblement glycémiques », ce qui signifie que ce sont des aliments glucides qui se décompose par le corps de manière lente et régulière qui permet de maintenir les taux de glycémie et d’insuline plus stables pendant la journée.

D’autre part, les glucides classés dans la catégorie « IG élevé » sont rapidement transformés en glucose sanguin, provoquant une libération soudaine d’insuline plutôt qu’une libération modérée. L’insuline « débarrasse » rapidement le sang du glucose en le transformant en grande partie en graisses corporelles.

La libération excessive et soudaine de l’insuline fait baisser le taux de glucose sanguin à des niveaux anormalement inférieurs, ce qui provoque une fatigue qui amène le cerveau à réagir en induisant des symptômes de la faim dans une tentative de rétablissement des niveaux normaux de glycémie. Cela nous amène à avoir une envie urgente de manger des aliments contenant des glucides à IG élevé, et la boucle « malsaine » est bouclée.

L’indice glycémique fut originalement créé pour aider les diabétiques à contrôler leurs taux de glycémie et d’insuline. Cependant, les experts en nutrition se sont aussitôt rendu compte que l’indice glycémique peut être un outil utile pour tout le monde, et pas seulement pour les diabétiques.

Faire des choix alimentaires judicieux

L’indice glycémique n’est en aucun cas le facteur unique à utiliser pour faire la distinction entre la bonne et la mauvaise nourriture. Les aliments qui sont considérés comme appartenant à la catégorie des aliments ayant un « IG élevé » ne sont pas nécessairement de mauvais aliments, de même pour les aliments « à faible IG » qui ne sont pas nécessairement tous d’excellentes sources de nutrition.

Il faut tenir compte de la teneur nutritionnelle d’un tel ou tel aliment avant de passer à sa classification selon son IG. En d’autres termes, l’indice glycémique ne doit pas être utilisé comme un critère unique pour faire nos choix alimentaires.