Accueil >> Santé >> Manger bio, est-ce réellement bon pour la santé ?

Manger bio, est-ce réellement bon pour la santé ?

nourriture biologique dans un panierVous l’avez peut-être déjà remarqué, les aliments « bios » sont un peu plus chers que les aliments non-biologiques. Mais, les bienfaits pour la santé des aliments biologiques valent-ils réellement ce coût supplémentaire ? Selon une étude menée par le Pew Research Center, 55 % des Américains pensent que manger bio est plus bon pour la santé (bien qu’aucune preuve concrète n’existe pour confirmer de telles croyances).

Depuis octobre 2002, les produits alimentaires étiquetés « biologique » doivent être conformes à certaines normes et faire d’objet d’une inspection fondée sur un ensemble de règles strictes élaborées et mises en œuvre par le ministère de l’Agriculture. Les producteurs qui réussissent l’inspection peuvent étiqueter leurs produits en tant que produits biologiques, ce qui signifie que leurs produits « bio »:

  • Sont exempts de pesticides et d’herbicides
  • N’ont pas été exposés à des engrais synthétiques
  • N’ont pas été fertilisés par des boues d’épuration
  • Ne découlent, en aucune manière que ce soit, de techniques de bio-ingénierie ou de modification
  • Non pas été soumis aux rayonnements ionisants.

Certains sont convaincus que cette assurance suffit à justifier le cout élevé des produits « bio ». D’autres préfèrent acheter des produits alimentaires bio parce qu’ils croient que ceux-ci sont plus nutritifs, qu’ils sont un meilleur gout et qu’ils respectent davantage l’environnement, contrairement aux produits non biologiques.

Mais revenons à la question initiale qui est de savoir si manger bio est réellement bon pour la santé.

D’un point de vue nutritionnel, il n’y a pas eu suffisamment de recherches portant sur la différence entre les valeurs nutritionnelles des produits biologiques et non biologiques pour dire, avec certitude, que les produits biologiques sont plus sains. Une étude menée par l’Université de Stanford a constaté que certains fruits bios contenaient plus de vitamine C et certains minéraux et antioxydants que leurs homologues non bios, mais les différences étaient, en effet, si faibles que cela n’a aucun un impact sur la valeur nutritionnelle, selon les scientifiques.

Tout le monde sait qu’aujourd’hui, les aliments, qu’ils soient bio ou non, ne sont pas aussi nutritifs que ceux que consommaient nos grands-pères. L’explication la plus évidente est que les terrains agricoles souffrent de l’exploitation massive au fil des ans et ne sont plus aussi généreux que par le passé, voila la cause pour laquelle nos produits alimentaires ne sont plus aussi nutritifs que par le passé.

Malgré cela, la plupart des gens conviennent que les produits biologiques sont plus savoureux. Cela est probablement dû au fait que la plupart des producteurs biologiques gèrent de petites exploitations locales où leurs produits sont aussitôt cultivés aussitôt vendus. La teneur des produits alimentaires en certains éléments nutritifs, comme la vitamine C, diminue avec le temps, donc plus le produit est frais, meilleurs seront son gout et sa valeur nutritive. Voilà qui, encore une fois, pourrait expliquer pourquoi les aliments biologiques sont plus sains que les aliments non biologiques, mais la seule vraie différence réside dans le temps passé entre la cueillette et la consommation !

On peut faire valoir que les aliments bios sont meilleurs pour la santé parce qu’ils ne contiennent pas de substances chimiques résiduelles que l’on utilise généralement dans l’agriculture conventionnelle, notamment les engrais, les pesticides et les herbicides. Cependant, les agriculteurs ou producteurs biologiques peuvent légalement utiliser le sulfate de cuivre qui est approuvé par l’USDA comme fongicide et qui pourrait être tout aussi dangereux que les fongicides non approuvés.

De nombreux chercheurs et experts des sciences alimentaires croient que les gens pourraient tirer plus d’avantages pour la santé si au lieu d’acheter des fruits et légumes biologiques à des prix élevés, ils achètent beaucoup de fruits et légumes, qu’ils soient biologiques ou non.

Donc, revenons à la question initiale : « Manger bio, est-ce réellement bon pour la santé ? » En fin de compte, cela revient à la perception de la personne qui en achète !