Accueil >> Perte de poids >> Pourquoi la perte de poids connait-elle un ralentissement après les premières semaines?

Pourquoi la perte de poids connait-elle un ralentissement après les premières semaines?

balanceIl est vrai que toute personne qui suit une démarche de perte de poids saine et sure se heurte à un ralentissement des résultats après quelques semaines. Bien que cette situation soit frustrante, la bonne nouvelle est qu’il existe des raisons parfaitement logiques qui font que la perte de poids ralentit après les deux premières semaines de toute démarche de perte de poids, quelle que soit l’approche retenue.

Malgré que cela puisse paraitre décourageant, les solutions à cette situation sont très simples et faciles à mettre en œuvre. Dans ce qui suit, vous d’une part, allez découvrir les 3 raisons pour lesquelles les résultats de votre démarche de perte de poids commencent à diminuer après environ deux semaines, et d’autre part, des conseils sur la façon de relancer votre potentiel de combustion des graisses.

1. Gain musculaire

Une raison très simple pour laquelle la perte de poids ralentit tout naturellement après un certain temps est le développement de la masse musculaire. Cette raison est plus évidente lorsque vous incorporez des exercices de poids et de musculation à votre démarche de perte de poids. Si vous commencez à peine à faire des entrainements de renforcement musculaire, vous ressentirez une augmentation significative de votre masse musculaire au cours des 3 à 6 premières semaines de votre entrainement. En ayant cela à l’esprit, vous saurez que le ralentissement du rythme auquel vous perdez du poids est tout a fait naturel. Sinon, c’est-à-dire dans le cas où vous ne constatez aucune baisse de poids, cela s’explique par le fait que le poids de la graisse corporelle perdu est compensé par celui de votre masse musculaire qui commence à se développer et à prendre du poids en conséquence. Cependant, comme les muscles sont plus denses que les graisses, vous allez vous sentir plus lourd sur votre balance.

Une façon simple de savoir si le ralentissement de la perte de poids est, en effet, dû au gain musculaire serait de mesurer votre tour de taille. Si vous perdez de plus en plus de centimètres sur votre tour de taille et que votre corps semble plus mince, ce serait un signe que vous perdrez du poids indépendamment de ce que votre balance vous indique. Profitez de cette étape de votre démarche de perte de poids, car votre corps finira surement par arrêter de développer sa masse musculaire tout en continuant à bruler les graisses aussi efficacement qu’au début.

2. La rétention d’eau

La rétention d’eau est une autre raison pour laquelle la plupart des gens cessent de ressentir des résultats rapides de perte de poids après quelques semaines. La rétention d’eau peut être provoquée, entre autres, par des fluctuations hormonales, de mauvaises habitudes alimentaires et une augmentation de la masse musculaire. Peu importe la cause qui la provoque, la rétention d’eau affecte de façon plus évidente le poids corporel au point que chez certaines personnes, le poids corporel augmente d’un demi à un kilo par jour. Cela dit, bien que votre plan de perte de poids continue à donner des résultats significatifs, les kilos superflus que vous gagnez à cause de la rétention d’eau donnent la fausse impression que votre poids stagne à un certain chiffre sur votre balance.

Heureusement, il est facile de se débarrasser de la rétention d’eau. Il suffit de boire beaucoup d’eau par jour, d’augmenter l’apport en magnésium, en potassium et en protéines, de manger moins de sel et d’éviter le stress. Ces pratiques aideront votre corps à stabiliser ses taux de liquides.

3. Atteindre un plateau de perte de poids

Ceci est probablement la cause la plus frustrante du ralentissement des résultats de la perte de poids. Non seulement vous ne pouvez pas maitriser ce phénomène, mais aussi il est très probablement qu’il survienne dès le début de votre démarche de perte de poids. Vous pourriez voir des kilos se fondre rapidement au début pour que tout s’arrête brusquement, c’est cela ce que l’on appelle « atteindre un plateau de perte de poids ». La principale cause d’un plateau de perte de poids est un taux métabolique plus lent. Négliger son plan de perte de poids en se retournant vers les aliments très caloriques, en maquant ses séances d’exercices ou en trichant peut également conduire à un plateau de perte de poids.

La meilleure façon d’éviter d’atteindre un « plateau de perte de poids » et de retrouver un rythme de perte de poids de plusieurs kilos par semaine est de bruler beaucoup plus d’énergie que vous n’en consommez. Pour ce faire, vous devrez réadapter votre plan de perte de poids. Un bon début serait de faire des exercices plus efficaces ou qui ciblent des groupes musculaires rarement sollicités. Si vous ne faites pas au moins 2 heures d’exercices cardiovasculaires à haute intensité et 5 heures d’exercices de renforcement musculaire par semaine, sachez que vous êtes bien en dessous de ce qui est recommandé pour une perte de poids significative. En outre, vous pouvez également réduire votre apport calorique pour accentuer davantage l’écart entre l’énergie que vous recevez et celle que vous dépensez.