Accueil >> Perte de poids >> Comment les probiotiques peuvent-ils soutenir vos efforts de perte de poids

Comment les probiotiques peuvent-ils soutenir vos efforts de perte de poids

probiotiquesLa plupart des gens, pour ne pas dire tout le monde, pensent que les bactéries sont mauvaises pour la santé. Pourtant, l’intestin contient beaucoup de bactéries saines qui font beaucoup de bonnes choses pour le corps, y compris aider à perdre du poids. De nombreuses recherches très intéressantes ont récemment été menées sur les probiotiques et ont montré que la prise de probiotiques aiderait à perdre du poids.

Que sont les probiotiques?

Les probiotiques sont des microorganismes vivants qui peuvent être administrés par voie orale. Ces microorganismes se dirigent vers le gros intestin où ils s’installent et remplacent les mauvaises bactéries. Nous avons environ 100 trillions d’organismes bactériens et fongiques dans les intestins et la plupart d’entre eux vivent en symbiose avec notre corps.

Cela signifie que ces microorganismes et notre corps s’entraident. Ils prennent les aliments que nous ne pouvons pas métaboliser et les utilisent dans leurs métabolismes en dégageant des substances qui sont finalement bénéfiques pour nous.

Bactéries intestinales et perte de poids

Le côlon est un lieu où devrait régner un écosystème en parfaite harmonie et dans lequel les bactéries agissent en cohérence avec un corps normalement en bonne santé. Cependant, on croit que les bactéries vivant à l’intérieur du côlon jouent un rôle dans le développement de plusieurs maladies et troubles métaboliques, notamment l’obésité et les taux élevés de cholestérol.

Le gros intestin n’est pas une chose statique. Parfois, il y règne une prévalence de bonnes bactéries dans ce milieu, tandis que d’autres fois, c’est le contraire. Un déséquilibre des bactéries dans le gros intestin est appelé « dysbiose ».

Quand on a une dysbiose intestinale, il y a de fortes chances de prendre du poids même si les chercheurs ne savent pas encore clairement pourquoi cela se produit.

Cela peut être dû à des inflammations causées par de mauvaises bactéries. Quand on souffre d’inflammations, on est plus susceptible de gagner du poids et de développer certains types de cancers et de maladies cardiaques. Des études menées sur des souris ont montré que lorsque l’on a transplanté des bactéries intestinales de souris en surpoids dans les intestins de souris minces, ces dernières ont rapidement gagné en poids. Bien évidemment, on n’a pas fait la même chose chez les humains, mais c’est à se demander si le même effet aurait lieu chez les humains.

Une recherche basée sur l’analyse bactériologique d’échantillons de selles a montré que les proportions de certains types de bactéries, notamment les Bacteroidetes, les Firmicutes, jouent un rôle important dans l’équilibre énergétique du corps, alors que lorsque ce dernier est perturbé, notre poids fait de même. Ce n’est pas une question de la quantité de calories que nous consommons, mais ce serait plutôt lié à l’effet de ces bactéries sur notre métabolisme, et en définitive, sur notre poids.

Les probiotiques peuvent être capables de nous aider à perdre du poids en changeant l’écosystème qui existe dans le côlon. Lorsque nous avons beaucoup de bonnes bactéries dans le côlon, cela réduit l’inflammation dans le corps et change la façon dont celui-ci métabolise les aliments qu’il reçoit.

Les recherches scientifiques sur les probiotiques et la perte de poids

Les probiotiques typiques pris en considération sont les lactobacilles et les bifidobactéries. Ce sont des membres de la famille des bactéries Firmicutes. Le problème avec ces bactéries, c’est qu’il en existe de nombreuses espèces différentes et qu’ils ont, par conséquent, des effets variables sur les êtres humains, notamment sur le poids et la teneur en matières grasses dans le corps.

Les recherches qui ont été menées sur les probiotiques n’ont, malheureusement, pas apporté des résultats clairs. Une étude menée en Hollande s’est penchée sur les effets des lactobacilles et des bifidobactéries sur le corps et sur la perte de poids. Certaines souches, notamment Lactobacillus gasseri, Lactobacillus rhamnosus et la combinaison de Bifidobacterium lactis et de Lactobacillus rhamnosus semblent aider les gens à perdre du poids et à réduire la masse grasse dans le corps.

D’autre part, si nous avons trop de Lactobacillus fermentum et de Lactobacillus ingluviei dans nos organismes, cela semble être lié au gain de poids, comme en témoignent les études menées sur les animaux. Dans une étude réalisée sur 20 hommes qui n’étaient pas en surpoids, tous les participants ont reçu un régime très riche en calories pendant quatre semaines afin qu’ils gagnent tous en poids.

Certains des participants ont reçu aussi des probiotiques, tandis que d’autres n’ont reçu qu’un placébo. Les participants qui prenaient les probiotiques semblaient avoir une sorte de protection contre le gain de poids, tandis que les participants qui prenaient le placébo avaient gagné en poids. La conclusion était que certaines souches bactériennes aident à prendre du poids tandis que d’autres souches aident à en perdre.

Les bienfaits des Lactobacillus gasseri

Même s’il n’y a pas eu beaucoup d’études sur l’effet des Lactobacillus gasseri sur les humains, il semblerait dans les quelques études qui ont été faites à ce sujet que cette forme de bactérie est celle à prendre si vous voulez perdre du poids. Non seulement elle aide à prévenir le gain de poids, mais aussi à protéger contre certains types d’infections.

Des chercheurs japonais ont examiné 30 personnes en bonne santé dont certaines prenaient du lait fermenté contenant des Lactobacillus gasseri et d’autres prenaient du lait ordinaire. Les échantillons de selles analysés ont montré que le fait d’avoir des Lactobacillus gasseri dans l’organisme a augmenté la quantité de graisse présente dans les selles de ceux qui prenaient du lait fermenté. Ces quantités de graisse auraient, en effet, pu être absorbées par le corps et transformées en graisse corporelle.

Il n’y a pas eu d’études sur la prise de Lactobacillus gasseri en tant que supplément au lieu de l’avoir dans la nourriture. Quoique, les résultats prometteurs laissent à suggérer qu’il est nécessaire de mener des recherches qui permettraient de voir si, oui ou non, des suppléments de bactéries saines aideraient à diminuer la graisse corporelle.