Accueil >> Santé >> Comment surmonter ma dépendance aux glucides

Comment surmonter ma dépendance aux glucides

assiette aux pâtesDécider de renoncer carrément à vos plats préférés trop chargés en glucides, si délicieux, mais aussi mauvais pour votre santé, pourrait être le moment le plus difficile dans votre vie.

En effet, la dépendance au sucre est une réalité qu’il est difficile de nier. De nos jours, cette réalité est devenue un sujet de recherches très assidues, car on a découvert que la dépendance au sucre partage des similitudes avec la toxicomanie, où les centres du plaisir et de la récompense dans le cerveau se trouvent continuellement à la recherche de plus de stimulation pour se consoler ou se réconforter.

La bonne nouvelle, cependant, c’est que la dépendance aux glucides n’est pas si difficile à surmonter. En fait, après seulement 2 semaines ou plus de « combat », vous pouvez réussir à vous passer d’une consommation excessive de sucre, à ne plus être enclin (e) à éprouver des sauts d’humeur violents et à contrôler vos fringales.

Oui, mais, comment pouvez-vous réussir à vous passer de ces glucides et à surmonter votre dépendance ? En suivant les conseils ci-après, bien sûr !

Éviter d’avoir faim pendant la journée

Parfois, on a tendance à confondre entre une envie de nourriture et une véritable faim. En général, lorsque vous sentez votre ventre gargouiller, c’est que vous avez réellement faim. D’autres fois, vous pensez que vous avez faim, mais vous n’en apercevez aucun signal.

Quelle est donc la meilleure façon d’éviter cela ?

Vous pouvez par exemple prendre vos repas de façon bien chronométrée. Si vous trouvez que le fait d’attendre plus de quatre heures entre deux repas ne vous convient pas, essayer de répartir vos « gros » repas en plusieurs petits repas séparés tout au long de la journée. Faites en sorte aussi que vos « petits » repas soient riches en protéines et en gras sains, car ces deux derniers nutriments sont à la fois très rassasiants et ont donc le pouvoir de vous aider à lutter contre vos envies de sucreries et d’aliments riches en amidons.

La quantité modérée de protéines et l’apport en graisses élevé qu’offre un régime faible en glucides vous aideront à satisfaire votre faim et à lutter naturellement contre les fringales.

En outre, lorsque vous suivez un régime faible en glucides et que votre corps s’habitue à brûler de la graisse pour en faire de l’énergie, vous ne risquez pas d’avoir des problèmes de pics de glycémie, ce qui vous aidera à réguler naturellement l’appétit, aussi longtemps que votre régime alimentaire est riche en protéines et en graisses saines.

Occupez-vous

Avez-vous remarqué que vous ou vos enfants avez tendance à gagner un supplément de 2, 5 ou 10 kilos pendant les vacances ? Même si vous ne pouvez pas voyager et gouter aux diverses cuisines du monde, le fait même de rester tout le temps à la maison et de s’ennuyer ouvre la voie à de mauvaises habitudes alimentaires qui vous font prendre du poids sans même que vous en aperceviez.

Consommer des glucides vous offre un peu de sentiment de réconfort. Essayez de vous occuper en pratiquant quelques activités afin de distraire votre esprit de penser tout le temps au grignotage inutile.

Rester heureux

Savez-vous ce qui est vraiment épatant ? C’est le fait qu’une étude a révélé que les envies de manger ne sont pas nécessairement le résultat de la faim, mais plutôt un état d’humeur.

Normalement, l’ennui survient après une dépression, après avoir perdu un membre de la famille ou vécu une mauvaise expérience à l’école ou au travail ou tout simplement en n’ayant aucun ami.

Bien que pour une période très courte de temps, manger est un acte censé aussi améliorer votre humeur, mais si vous n’en faites pas attention, le simple fait de manger risque de devenir une habitude pour finir en dépendance et sortir de son but essentiel.

Au lieu de passer votre temps à penser « Malheur, malheur à moi », faites quelque chose pour profiter positivement de votre temps, comme visiter des endroits nouveaux, faire quelque chose que vous aimez vraiment, faire de l’exercice ou aller voir un film.

Trouver des alternatives

Parfois, il ne suffit pas de parler rien que pour parler, il faudrait prendre des décisions fermes quant à vos habitudes alimentaires saines pour compenser vos envies d’aliments riches en sucre et en amidon.

Quelques bonnes solutions pourraient comprendre des aliments tels que des fruits gras (avocats, olives), des viandes riches en protéines et en gras et des légumes variés.

Vous pouvez même préparer chez vous des chips de kale, elles sont très savoureuses et rassasiantes !

Conclusion

La clé pour surpasser le manque de glucides est de survivre les deux premières semaines de votre régime faible en glucides et de les oublier carrément. Il est inutile d’essayer de briser le cycle, essayez de vous débarrasser de tout ce qui pourrait vous amener à revenir à vos vieilles mauvaises habitudes alimentaires. Par exemple, vous devez vider votre garde-manger de tous les cookies et les collations malsaines !